Le chant pré et post natal

Pourquoi faire du chant prénatal ?

Le but premier du chant prénatal est  :
-d’accompagner et de veiller au bien être de le femme enceinte.
-aider le futur papa ou accompagnant à prendre sa place auprès de la femme enceinte pour l’aider dans ce temps de fébrilité que peut représenter la grossesse et l’accouchement.
-aider les futurs parents à entrer en relation avec leur enfant, pour créer un lien unique qui durera tout une vie pendant les instants précieux et au combien déstabilisant de la grossesse.

Quant commencer le chant prénatal ?

Il peut être pratiquer dès la conception et jusqu’à l’accouchement.

Le chant prénatal , c’est quoi ?

Grâce à divers sons, jeux vocaux et exercices corporels, les futurs parents peuvent préparer leur corps à l’épreuve de l’accouchement afin de vivre ce moment intense le mieux possible.

Le chant invite à la mobilité du corps (bassin, colonne vertébrale), à la la respiration et à la mobilisation de certains muscles spécifiques (dans le relâchement ou l’action) mis à mal par la grossesse.

Et mon bébé dans tout ça quel bénéfice pour lui ?

Le foetus, baigné dans le liquide amniotique, est enveloppé de multiples sons, dont la voix de sa mère. Il est capable de percevoir les sons par le « toucher », par la peau, puis, son oreille interne en place dès le 5ème mois pourra commencer à être stimulée. Il n’ « entendra » finalement les sons que dans le dernier mois de gestation.

Mais plus que l’audition, c’est le fait de nouer une relation avec le bébé qui nous paraît le plus important.

Plusieurs études ont démontré la mémoire auditive du futur bébé, qui une fois sortie du ventre de sa mère pour être plus facilement apaiser si des sons familiers lui sont passés.

Le chant prénatal vous permettra d’accompagner les longs mois de gestation en lui chantant vos doutes, joies,attentes.

Accoucher en chantant ! ( Si si c’est possible  )

Le chant prénatal ne saurait se substituer au travail des personnels de santé.
Cependant, le travail du chant prénatal permet la localisation, la mobilisation et la détente des muscles qui entrent en jeu lors de l’accouchement ; muscles de la ceinture abdominale, muscles du diaphragme, périnée…
Les sons aident à accompagner les contractions.
Vous apprendrez quels sont permettent de vous soulager.

Bébé est enfin arrivé  !

Pour vous aider à vous remettre de cet épreuve, vous pouvez continuer jusqu’au 6 mois de votre enfants.

Le but est de se réapproprier son corps après l’épreuve de l’accouchement quel qu’il soit. Les exercices chantés aideront le diaphragme à reprendre sa place naturellement, les vibrations masseront les organes comprimés pendant de long mois, les exercices de détente du dos seront aussi très appréciés.
Bébé ne sera pas en reste, en étant avec vous, ou au plus près en cas de portage, il retrouvera des des sensations, des sons, des mouvements qu’ils avaient vécu dans leur vie in utéro et s’ouvrirons
aux subtilités de la vie aérienne.

À partir de 3 mois, pensez aux ateliers « Chanter avec bébé » pour l’accompagner dans son éveil musical dans un moment tendre et ludique !